Session au lac du Der, juin 2011 par J. Coevaet (2/2)

 

Mi-juin. Un mois s’est écoulé et me voilà de retour sur les berges du Lac du Der pour une session de 5 jours et 5 nuits dans le grand bassin. Le  temps  est  radicalement  différent  de  ma  dernière  session.  La  météo  prévoit  plusieurs dépressions cette semaine et pour une fois, elle ne s’est pas trompée !

Je  pêche  une  partie  du  Lac  que  je  ne  connaissais  pas  et  là,  la  première  chose  à  faire  est d’échosonder.
Là aussi, les choses sont très différentes malgré l’herbe qui a encore poussée, principalement sur la bordure. Il y a une bande de 30 à 40m si dense que j’ai du mal à faire avancer la barque, que ce soit à la rame ou avec le moteur (l’hélice est complètement bloquée). Les fonds sont chaotiques (fonds dur, mou, hauts fonds). A 160m du bord, des fosses et même une ancienne route goudronnée (un super spot qui m’a apporté beaucoup de touches).

 

Sondage et amorçage finis, repères en place.  
J’ai juste le temps de monter le biwy qu’une terrible tempête s’abat sur le Lac pendant plus de 24h !

Impossible de pêcher dans ces conditions : il y a des vagues de plus d’un mètre, des grêles énormes et des paquets d’algues qui dérivent partout.

Je perds 2 jours et 1 nuit. Mon moral n’est pas terrible mais je reste motivé. J’essaie tant bien que mal, pendant la 3ème  journée, de déposer mes lignes sur les différents spots. Mes repères ayant bougé, je suis obligé de repasser l’échosondeur.

 

Soudain, en début de soirée, un départ…. C’est la galère pour traverser la bande d’herbes de la bordure et le vent n’arrange rien, surtout canne à la main ! Mais je suis récompensé…..
Première carpe de 10 kg !!!

La nuit ne sera pas mauvaise non plus. Je fais 2 carpes de plus (9 et 10 kg). Toujours des communes !

La 3ème  journée, la tempête reprend de la vigueur !
J’ai une touche dans la nuit mais le ciel est très sombre, il n’y a aucune visibilité (nuit noire) et le vent est super violent. Dans ces conditions, je décide de ne pas prendre le risque d’aller chercher le poisson en bateau : ça tire très fort mais dommage… ma ligne est coupée net dans les restes d’une maison immergée.

 

C’est déjà la 4ème soirée. Le lac est soudain très calme, ça fait du bien. De plus, j’ai un départ avant d’aller me coucher : une commune de presque 14kg vient me dire bonsoir, cool !

C’est une nuit sans carpe mais je m’amuse quand même avec 2 silures (1.20 et 1.65m) et une méga brème de 4.5kg  (prise avec 2 billes de 25mm) sur le plateau à 160m du bord, elle a réussi à me faire une touche incroyable…

 

 

La 5ème et dernière nuit, je fais 3 nouvelles carpes communes (7, 9 et 10kg).
Où sont passées les carpes miroirs ????

 

Petite  anecdote,  surprise  en  revenant  sur  la  berge  entre  la  deuxième  et  la  troisième  carpe : deux sangliers sont tranquillement en train de finir le reste de mes graines entre mon biwy et le  rod-pod.  Je  ne  fais  pas  le  fier  mais  finalement  je  crois  qu’ils  ont  eu  plus  peur  que  moi.
Heureusement car là, je n’avais pas vraiment de solution...

 

Ça y est ! Ma deuxième session est terminée.
Le bilan n’est pas trop mauvais avec 10 départs pour 9 poissons (7 carpes, 2 silures, 1 cassé)
malgré un début de pêche sous la tempête vraiment pas simple.
Toujours pas de BIG CARPE mais la prochaine session prévue en septembre arrangera peut-être cela !!!! Il paraît que c’est le mois des grosses !
Je vous tiendrais bien sur au courant.
En attendant, les carpes trouvent de quoi grossir dans les algues…

 

 

BONNE PÊCHE A TOUS.

 

 

 

 

session 2 Lac du Der - J-r-me C..pdf

 

   Rédaction: Jérome Coevoet

   Mise en page: Carpal1

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Structure: E-monsite, design: ><)))°> Carpal1 <°)))><